Marcel Proust à Beg-Meil
LE LIVRE

 

 

 

 

 

 Présentation >

 Points de vente >

 Audio/vidéo >

 Visiter la région >

 Contact >

 

 

 

 

 

 


... Veuillez patienter quelques instants avant le chargement complet de cette page ...


Seul film montrant Marcel Proust. Nous sommes le 14 novembre 1904 à l’église de la Madeleine à Paris, à l’issue du mariage de Armand de Gramont et Élaine Greffulhe, fille de Henry Greffulhe (ami proche de Proust et l’un des modèles pour le duc de Guermantes dans À La Recherche Du Temps Perdu) et de la comtesse Élisabeth de Riquet de Caraman-Chimay (modèle pour le personnage de la duchesse de Guermantes). Sur ce film commandé par les Greffulhe, Marcel Proust (non accompagné comme en témoignent les archives) sort de l’église sans attendre son tour (selon la presse le cortège dure 1 heure). Conscient des convenances, c’est sans marcher sur le tapis rouge qu’il dévale précipitamment les marches et double le cortège nuptial sur le côté droit pour rejoindre avant les autres la comtesse de Greffulhe et se rendre à la réception. Nous pouvons voir la tenue singulière que Proust portait à cette époque (telle que décrite dans les écrits) : chapeau melon et pardessus gris perle. Une tenue qui peut être considérée comme une faute mondaine, puisque la tenue d'usage est le haut-de-forme et la jaquette. Ce film est une découverte de l’historienne Laure Hillerin (cf. son livre paru en 2014, La comtesse Greffulhe, l'ombre des Guermantes). Découverte saluée par les plus grands spécialistes de Proust, dont le plus illustre, Jean-Yves Tadié, qui dit « J’ai été très ému de découvrir cette archive, car c’est la première fois que l’on voit Proust en mouvement » et qui s’amuse « Ces images correspondent aux portraits que l’on connaît de lui, y compris dans sa manière de mal s’habiller ». À visionner en cliquant sur le lecteur vidéo ci-dessous :

 

 

Entretien à propos de Marcel Proust, avec Jean Cocteau (1962). À visionner en cliquant sur le lecteur vidéo ci-dessous :

 

 

Marcel Proust, portrait souvenir, un documentaire de Roger Stéphane avec le concours de Roland Darbois, textes dits par Jean Negroni (1962). Entretiens avec François Mauriac, Jean Cocteau, Paul Morand, madame Paul Morand, Daniel Halévy, Jacques de Lacretelle, le duc de Gramont, Emmanuel Berl et Céleste, la gouvernante de Marcel Proust au cours des 7 dernières années de l'écrivain. Céleste Albaret, c'est systématique, occulte totalement le rôle primordial de Reynaldo Hahn dans la vie de Marcel Proust. À visionner en cliquant sur le lecteur vidéo ci-dessous :

 

 

Marcel Proust, Le grand destin, émission de radio de l'écrivain et journaliste Franck Ferrand diffusée sur Europe1 (10 septembre 2016). À écouter en cliquant sur le lecteur audio ci-dessous :

 

 

L'humour chez Marcel Proust, émission de radio Au Cœur de l’Histoire de l'écrivain et journaliste Franck Ferrand diffusée sur Europe1 (26 août 2017), avec Hippolyte Wouters et Mireille Naturel. À écouter en cliquant sur le lecteur audio ci-dessous :

 

 

La règle du jeu, séminaire littéraire de l'auteur et réalisateur Yann Moix, sur l'oeuvre de Marcel Proust. Avec en invité spécial, l'auteur Stéphane Zagdanski (7 octobre 2012). À visionner en cliquant sur le lecteur vidéo ci-dessous :

 

 

Marcel Proust, Une vie d'écrivain, un documentaire réalisé pour la télévision américaine (1992). Entretiens avec des figures littéraires d'outre-atlantique comme l'historien Shelby Foote ou le poète Roger Shattuck et témoignages de personnes ayant fréquenté Proust, dont Céleste, sa gouvernante au cours des 7 dernières années de Marcel Proust. Céleste Albaret, qui, comme à son habitude, occulte totalement le rôle primordial de Reynaldo Hahn dans la vie de Marcel Proust. Ce documentaire évoque des composantes majeures de la galaxie proustienne : l'influence maternelle, l'affaire Dreyfus, pour laquelle il se passionna (il prit ardemment position en faveur de la révision), le goût des mondanités, la guerre de 14-18, la temporalité ou l'homosexualité. La réalisatrice Sarah Mondale évoque ces différents thèmes en s'attardant sur les carnets raturés, tachés et dessinés, l'écriture nerveuse (je note que la photo de Marcel Proust montrée en début de reportage ne date pas de 1913, mais de 1895). À visionner en cliquant sur le lecteur vidéo ci-dessous :

 

 

Marcel Proust's À La Recherche Du Temps Perdu, un documentaire (en anglais) de Nigel Wattis pour la série The Modern Wold : Ten Great Writers (LWT Production & Rm Arts Production, 1980). À visionner en cliquant sur le lecteur vidéo ci-dessous :

 

 

Quoi de neuf, Marcel Proust ? reportage de l'émission Stupéfiant! (France2, 6 mars 2017) : le film de 1904, exhumé récemment, montrerait pour la première fois l’auteur d'À La Recherche Du Temps Perdu en mouvement, provoquant l’émoi de la communauté proustienne ! Près de cent ans après sa mort, l’écrivain dandy ne cesse de fasciner. Il y a toujours du nouveau du côté de chez Proust. À visionner en cliquant sur le lecteur vidéo ci-dessous :

 

 

Marcel Proust par Jean Cocteau, entretien radiophonique avec Jean Cocteau (30 janvier 1951). À écouter en cliquant sur le lecteur audio ci-dessous :

 

 

L'heure exquise, musique de Reynaldo Hahn. Interprété par Anne Sofie von Otter. À écouter en cliquant sur le lecteur audio ci-dessous :

 

 

 

 

 

 

 

 

© Éditions PDM